Comment faire du bricolage le dimanche ?

Comment faire du bricolage le dimanche ?

Comment faire du bricolage le dimanche ?

Avec la pandémie liée à la COVID-19, beaucoup de nos concitoyens se sont mis à bricoler le dimanche. De nombreux sites de livraison à domicile proposent de nos jours des solutions pour trouver à la fois matériaux et outils afin de se lancer. Les magasins de bricolages sont également très fréquentés en raison d’une envie globale de se lancer dans l’aménagement et la décoration de l’habitat. Vous pourrez ainsi facilement trouver des enseignes ouvertes tous les jours de la semaine et même le dimanche comme le précise magasindebricolage.fr. Dans ce sujet, découvrons les astuces et conseils pour commencer à bricoler le dimanche (et les autres jours de la semaine) pour la première fois.

Faire du bricolage, c’est se fixer des objectifs

Généralement, on commence à bricoler à partir d’un projet qui nous tient à cœur ou qui tient à cœur à la famille. Toutefois, sans expérience significative, et si vous n’êtes pas issu des métiers manuels ou du BTP (Bâtiments et Travaux Publics), il peut apparaître particulièrement difficile de commencer à s’organiser. Les meilleurs bricoleurs sont avant tout des gens organisés. Cela veut dire que si vous décidez ne serait-ce que de faire un petit aménagement d’une chambre d’enfant par exemple, il peut être tout à fait souhaitable par commencer à faire un plan pour l’aménager de manière convenable. On prend dès lors les mesures et on peut réaliser un croquis à petite échelle. L’avantage de passer par le croquis est de pouvoir déterminer ce dont on a besoin en termes de matériaux et de temps de réalisation. Les outils ne sont pas essentiels dans la réflexion préalable à votre projet ; C’est seulement utile de se les procurer pour la réalisation elle-même. Beaucoup de bricoleurs du dimanche font ainsi l’erreur de s’équiper de différents outils qu’ils n’utiliseront peut-être jamais. En réalité, vous n’avez besoin que d’un minimum d’outils pour métrer vos projets et préparer leur réalisation.

Quels outils disposer au minimum pour faire du bricolage ?

Pour la vie courante, accrocher un tableau, monter un meuble ou encore visser une poignée de porte, seulement quelques outils sont nécessaires dans votre caisse de bricolage. Avant de vous précipiter dans une grande surface de bricolage, faite un petit inventaire de ce que vous avez déjà à disposition. Dans beaucoup de cas, on recèle d’outils déjà bien nombreux dans un garage ou un grenier. Allez faire un tour de l’ensemble. Sinon, il est toujours intéressant de disposer d’un minimum de quincaillerie de base dans différentes tailles :

  • Des vis ;
  • Des clous ;
  • Des pointes ;
  • Des chevilles,
  • Des écrous.

Ces éléments ont bien entendu leurs outils qui sont donc :

  • Un jeu de clés (clé plate, clé à molette, clé 6 pans (Allen) ;
  • Des tournevis (petits et grands, à tête plate et à tête cruciforme) ;
  • Des pinces plates, coupantes ou encore à dénuder (pour les petits travaux d’électricité) ;
  • Des outils pour mesurer (notamment pour préparer vos projets) comme un mètre à ruban, un fil à plomb si vous le souhaitez ;
  • Un ou des marteaux (de menuiserie, d’électricien et de garagiste au besoin) ;
  • Une perceuse-visseuse si possible sans fil ;
  • Une ou des scies (à bois et à métaux notamment) ;
  • Un cutter ;
  • Des chiffons ;
  • Des crayons (feutres et à bois).

Commencer à bricoler en y allant par étapes

Certaines opérations, notamment lorsqu’il s’agit de plomberie lourde ou encore d’électricité, nécessitent d’avoir des compétences tout à fait spécifiques et même parfois des accréditations et diplômes. De même, poser un carrelage ou du BA13 ne s’improvise pas et impose l’appui technique d’une personne en plus ou moins. Certains travaux de bâtiment nécessitent en effet d’être plusieurs. Il faut donc pouvoir commencer à bricoler en allant par étapes et en graduant la difficulté au fur et à mesure. Le mieux, d’ailleurs, est d’avoir des projets qui, dans un premier temps, n’ont pas de risques particuliers. Intéressez-vous aux différents corps de métiers pour choisir un travail accessible en premier. Nous vous invitons ici, par exemple, à vous lancer dans des travaux simples de tapisserie comme la pose de vinyle sur un mur. Voyez comme c’est simple, vous trouverez par ailleurs des vidéos réalisées par des professionnels très explicatives sur Internet :

  • Si votre mur et propre est simple (pensez à le nettoyer dans cette première étape), la pose de vinyle peut se faire en quelques étapes très simples.
  • Dans un premier temps, tracez un axe vertical au milieu du panneau avec une règle adaptée (métallique) et votre crayon à bois. Vous aurez besoin ici de votre fil à plomb et de votre niveau à bulles ;
  • Ensuite, mesurer la distance entre la plinthe et le plafond pour couper la longueur idéale de vinyle (pensez à prendre une marge de dix centimètres) ;
  • Sur une table à tapisser ou une surface lisse, posez le vinyle et appliquez la colle à l’aide d’une spatule crantée ;
  • Mettez le lé du vinyle sur le support à couvrir en commençant par le haut. Marouflez en commençant la pose par le centre (Vous aurez besoin d’une spatule de tapissier) ;
  • Pour le second lé, il faut le coller en jointure sans recouvrement du premier ;
  • Vérifiez la distance jusqu’au coin de la pièce et adaptez les lés en fonction ;
  • Si des appareils de chauffage ou des appareils électriques sont sur votre chemin, le cutter sera ici votre ami.

Si vous avez bien lu ce qui précède, vous disposiez déjà du fil à plomb et peut-être du niveau à bulles (astuce : si ce dernier est de petite taille, posez-le sur une planche bien plane pour vérifier vos mesures). Vous disposiez également du crayon à bois et du cutter. Il ne vous reste donc plus qu’à vous procurer que le vinyle lui-même, la colle (pensez à demander conseil en fonction de votre mur), une spatule crantée de tapissier et peut-être une règle adaptée. Pour la table à tapisser, vous pouvez évidemment en trouver dans toute grande surface de bricolage adaptée mais nous vous conseillons ici de vous la faire prêter ou de la louer. Il s’agit, en effet, d’un outillage qui n’a qu’un usage très ponctuel pour tout bon bricoleur du dimanche.

Laisser un commentaire